Fermeture des boutiques EDF


L'ouverture des marchés devient peu a peu la cause de tous les maux, l'alibi à la destruction massive des emplois statutaires de Commerce, à l'externalisation et la filialisation. Concurrence oblige, 1 620 emplois en moins pour la branche Commerce soit 16% des effectifs, sont annoncés pour les trois années à venir, sur le marché d'affaires comme sur celui des particuliers. Sur ce marché justement, la Direction veut supprimer les 77 boutiques et ses 420 emplois, image de la marque d'EDF sur le terrain et dernier lien social de proximité.