Les brèves

Pour défendre la revendication première des travailleurs de l’énergie à batir à nouveau un grand service public de l’énergie, le FNME-CGT demande un grand bilan de la privatisation, en France comme en Europe. « Les usagers sont les premiers à payer », affirme le secrétaire général de la fédération, Sébastien Menesplier. « Des opérateurs promettent des tarifs infèrieurs au tarif réglementé, puis les augmentent en quelques mois. Résultat, aujourd’hui, il y a 12 millions de précaires énergétiques en France » (L’Humanité).

mercredi 18 avril 2018

Total a annoncé le 18 avril un accord pour acquérir 74,33 % du producteur et fournisseur alternatif d’électricité et de gaz français Direct Energie, pour environ 1,4 milliard d’euros, auprès de ses principaux actionnaires (AFP).

mercredi 18 avril 2018

La FNME-CGT appelle à la grève à partir de jeudi 19 avril et ce, « jusqu’au 28 juin ». « Dès ce mercredi, nous prévoyons des basculements d’heures pleines en heures creuses dans les principales grandes villes » a indiqué le secrétaire général de la fédération. Une mobilisation qui sera aussi visible par « le rétablissement du gaz ou de l’électricité des familles victimes de coupures pour impayés ». Des actions pourraient être également menées à l’encontre des nouveaux compteurs Linky, en l’empêchant de communiquer les informations de consommation aux fournisseurs (L’Usine Nouvelle).

mercredi 18 avril 2018

Nos banderoles