Les brèves

Le gel des tarifs de l’électricité annoncé le 4 décembre par le Premier ministre, Edouard Philippe, risque de menacer la survie de certains énergéticiens alternatifs, a déclaré Fabien Choné, président de l’Association nationale des opérateurs détaillants en énergie (Anode), qui n’exclut pas un recours en justice contre cette décision. L’Anode fait valoir que, pour fournir ces propres clients, les opérateurs alternatifs vont devoir acheter sur le marché de gros de l’électricité à des prix plus élevés que celui auquel ils pourraient s’approvisionner avec le dispositif de l’Arenh (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique), aujourd’hui plafonné (L’Usine Nouvelle).

mercredi 05 décembre 2018

Après qu’Edouard Philippe a annoncé mardi que les tarifs de l’électricité n’augmenteraient pas en janvier prochain, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a tenu à préciser aujourd’hui sur l’antenne d’Europe 1 qu’il ne s’agissait pas d’un gel. « Nous travaillons à un certain nombre de mesures qui vont permettre de ne pas avoir de hausse » a-t-il déclaré (europe1.fr).

mercredi 05 décembre 2018

Face à la multiplicité des offres d’électricité vertes, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) recommande de clarifier les différentes offres disponibles grâce à un référentiel et de créer un label pour le consommateur (Enerpresse).

mercredi 05 décembre 2018

Nos banderoles